Tour d’horizon : la plomberie de salle de bains

La plomberie de la salle de bain est l’une des principales interventions auxquelles vous devez penser lorsque vous choisissez de rénover complètement cet environnement. Mais en quoi consiste exactement le système de plomberie de la salle de bains ?

Le système de plomberie de la salle de bains : caractéristiques

Lorsqu’il est nécessaire de concevoir un système d’eau sanitaire, en plus de fournir le matériel nécessaire pour réaliser l’ensemble des travaux, il est nécessaire de créer un système spécial d’évacuation des eaux grises et noires, qui doit avoir toutes les caractéristiques appropriées qui respectent à la fois la qualité et les normes en vigueur.

Le système de plomberie de la salle de bain remplit 2 tâches : il doit conduire et distribuer l’eau chaude-froide et doit se décharger dans le réseau d’égouts municipal prévu pour les eaux usées (eaux sales). En ce qui concerne le transport des eaux usées, on utilise dans la plupart des cas le système d’égouts municipal classique. Ce dernier, grâce à l’installation de tuyaux spéciaux utilisés pour créer les conduites nécessaires, conduit les eaux sales vers un épurateur.

Système de plomberie de la salle de bains : systèmes applicables au stade de la conception.

Pour mettre en place le système de plomberie de votre salle, il serait préférable de faire appel à une entreprise spécialisée . Dans ce type d’interventions, elle peut réaliser le système de plomberie de salle de bains de la manière habituelle, en adoptant ensuite un tuyau pour le transport de l’eau chaude et un pour le transport de l’eau froide, ou elle peut procéder en utilisant la méthode de raccordement au collecteur.

Il s’agit dans ce deuxième cas d’un système avec lequel aucun type de joint ou de soudure sous le plancher n’est utilisé, et il faut noter qu’avec cette méthode, la variation de débit d’un sanitaire est minimisée en cas d’utilisation simultanée d’un utilisateur supplémentaire.

C’est la raison pour laquelle, lorsqu’il est nécessaire de construire un sanitaire, tant le type de matériau que le type de système à adopter sont des éléments qui doivent être choisis lors de la préparation du projet pour l’ensemble de l’intervention. Les autres critères à prendre en compte, représentent des objectifs auxquels doivent répondre tant le système de plomberie de la salle de bains que les caractéristiques physiques/constructives de l’appartement.

Système d’eau dans la salle de bains : comment procéder ?

Avant de procéder à la mise en place du schéma relatif au système de plomberie de la salle de bains, il est nécessaire de prendre scrupuleusement en compte les mesures du nouveau sanitaire qui devra être installé, puis le système est réalisé, qui consiste à créer un système de chargement et de déchargement.

Pour le chargement, il est généralement considéré comme le schéma le plus simple, le plus intelligent et le plus cohérent utilisé par le professionnel pour desservir les différents points d’approvisionnement en eau : il est constitué de colonnes verticales (pour le réseau d’évacuation et pour l’eau froide) à partir desquelles l’eau est fournie pour permettre sa distribution. Ce système peut être : “by-pass” et “by collector”.

– “by-pass” : c’est le système le plus exploité dans les phases de rénovation : au moyen de raccords en forme de T, il relie les différents appareils sanitaires en série au réseau de distribution d’eau, généralement à l’aide de tuyaux rigides.

– “by-collector” également appelé “araignée” : on exploite ici un seul tuyau, partant d’un collecteur et atteignant les différents appareils sanitaires. C’est un système particulièrement bon, à la fois parce qu’il permet de ne pas utiliser les joints à l’abri des risques de fuite, et parce que son coût est assez faible, en fait il est installé assez rapidement et facilement.

Pour le décharge, il est également divisé en deux types, qui sont les suivants:

– double tuyau : une méthode de double décharge est utilisée qui sépare les eaux noires des eaux blanches.

– simple tuyau : les eaux noires ne sont pas séparées des eaux blanches.

Bien sûr, opter pour le système à double tuyau est le choix le plus hygiénique, en fait il permet de ne pas remarquer les odeurs désagréables des eaux noires par l’écoulement de l’évier, du bidet, de la baignoire et de la douche.
Le drain à un seul tuyau est en revanche généralement installé dans les immeubles en copropriété, où les salles de bain des différents intérieurs sont superposées.

La plomberie dans la salle de bain : les normes et le coût

Lors de la réalisation d’une plomberie dans la salle de bain, la cuisine, etc, Il est nécessaire de respecter certaines règles prévues par la loi.

Il s’agit des normes relatives aux différents types de systèmes, des critères techniques à suivre lors de la phase de conception, des paramètres relatifs au dimensionnement des réseaux d’eau et des conduites correspondantes…

Vous vous demandez quel pourrait être le coût d’un système de plomberie ? Comme vous pouvez le comprendre, d’une manière générale, il n’est pas facile de déterminer exactement ce coût, car il est établi en fonction du type de projet prévu, du type de matériau choisi et du tarif de l’entreprise désignée pour réaliser l’intervention.

Afin de pouvoir fournir des indications plus précises, il est toutefois nécessaire qu’un professionnel effectue d’abord une inspection, puis qu’il estime le coût à engager.

L’importance de la visite et de plus d’estimations sur les coûts :

Si vous avez besoin de la plomberie de la salle de bain, ou même de la plomberie de toute la maison pour connaître le coût à affronter, notre conseil est de ne pas contacter une seule entreprise, c’est-à-dire d’évaluer une seule proposition : il est en effet bon de consulter des plombiers plus spécialisés de votre ville pour avoir sans obligation les inspections nécessaires et plusieurs estimations détaillées sur les coûts de main d’œuvre et de matériel.

Vous pouvez économiser de l’argent en confiant les travaux à l’entreprise disposée à offrir les conditions les plus avantageuses.