Poroton ou béton ?

Choisir entre le Poroton et le béton armé n’est pas une décision très difficile à prendre, car il s’agit de deux  matériaux de construction différents. Ce sont des produits qui ont des mérites et des défauts très spécifiques. Voici un aperçu du Poroton et du béton armé ainsi que quelques conseils pour bien choisir. 

Le Poroton  

Le Poroton est un matériau de dernière génération encore peu connu par le plus grand nombre. En fait, c’est une brique poreuse brevetée par des sociétés homonymes. Il est caractérisé par la présence de quelques trous, qui prennent la forme de véritables alvéoles. Ceux-ci sont obtenus en ajoutant au mélange, fait d’argile brute, des substances appelées agents éclaircissant; parmi eux, il y a le polystyrène. La brique ainsi obtenue présente des particularités considérables par rapport aux briques classiques. 

-Le Poroton à la capacité d’être un bon isolateur. Certaines recherches récentes attribuent au Poroton une remarquable capacité d’isolation.  

-Etant un formidable volant thermique, il maintient la température pendant longtemps. Les habitants sont donc chauds en hiver et sont frais en été.  

-Ses capacités d’isolation comprennent également l’élément acoustique. Le mérite revient à la présence des alvéoles.   

-La résistance au feu, l’une des qualités les plus importantes ; il a la capacité de conserver sa force isolante même en cas d’incendie. Connu sous le nom de “non-participation au feu”. 

-La pâte Poroton est fabriquée exclusivement à partir d’argile cuite et d’allumeurs. Cela implique un processus de production à faibles émissions polluantes. En outre, l’élimination est également assez facile, puisque l’argile est un matériau assez recyclable. Le Poroton, du point de vue structurelle, se comporte comme n’importe quelle autre brique. Il succombe face au béton armé, si le facteur discriminant est la capacité purement structurelle. 

Le Béton armé 

Le béton est principalement utilisé, grâce à sa capacité structurelle, comme éléments porteurs. Il est capable de répondre à de meilleures conditions de contrainte que le poroton. Le béton est le matériau le plus approprié, si on considère les méthodes de construction traditionnelle, pour répondre aux contraintes sismiques. Résistant au feu, tout comme le Poroton, le béton est pratiquement ignifuge et “ne participe pas” aux incendies. 

Une fois le cycle de durcissement terminé qui dure généralement 28 jours, une construction en béton armé apparaît comme monolithique extrêmement dure. Le béton armé est fabriqué à partir d’éléments en granulats et ciment, qui sont coulés avec des armatures dans un coffrage.  

Poroton ou béton armé : comment choisir ? 

Choisir entre les deux n’est souvent même pas nécessaire : un bâtiment peut être composé à la fois de Poroton et de béton. Le premier sert d’éléments de maçonnerie et d’éléments non porteurs, et le second, d’éléments porteurs et avec une responsabilité structurelle considérable. 

Cependant, il est conseillé de réduire l’utilisation de béton armé en présence de milieu aquifère sous une construction sauf si vous installez une protection en béton osmotique. 

En outre, le Poroton devrait être votre premier choix si les questions environnementales vous tiennent à cœur et que vous souhaitez construire de manière “écologique”. 

Poroton ou béton : vers qui se tourner ? 

Le béton armé, ne s’achète pas à l’état brut puisqu’il est fabriqué en procédant au mélange de divers matériaux avec l’acier. Il est toutefois possible d’acheter des modules préfabriqués, comme les dalles préfabriquées. Ils peuvent être achetés dans des entreprises spécialisées dans les matériaux de construction, qu’elles soient fabricants ou simples détaillants.  

Pour le Poroton, il est possible de l’acheter chez des détaillants affiliés au fabricant homonyme, comme toute brique. Il est évident que pour l’utilisation et la pose, il faut se référer aux entreprises et/ou aux sociétés de construction. 

Calcul fait, par de nombreux avis, le meilleur moyen d’économiser de l’argent est la comparaison de prix obtenus par des devis auprès des détaillants, des entreprises voire même des sociétés de construction. Il faut donc s’adresser à plus de cloches possibles, se référer à des avis et demander conseil.