Peindre au rouleau : le matériel, les phases et les coûts

Peindre avec le rouleau n’est pas une opération difficile, mais il est nécessaire de suivre quelques petites règles, pour effectuer un travail optimal et sans heurts. Y a-t-il des astuces que les professionnels utilisent pour peindre une pièce à la perfection ? Si vous avez décidé de rénover une pièce, de peindre les murs, ou peut-être juste une, la technique de la peinture au rouleau peut être pour vous ! La peinture au rouleau a l’avantage d’être une opération très simple, donc si vous n’êtes pas un grand expert dans le domaine, vous pouvez faire le travail vous-même, sans avoir à recourir à une aide extérieure … à moins que vous ne soyez complètement démuni !

Dans ce cas, un peintre professionnel sera indispensable ! Une autre raison de choisir ce type de peinture est le fait que vous pourrez couvrir de grandes surfaces en peu de temps, le rouleau étant beaucoup plus grand qu’un pinceau normal.

Pour peindre au rouleau, le matériel nécessaire

Il existe de nombreux outils sur le marché pour peindre au rouleau, plus ou moins chers. Le conseil que nous vous donnons est de ne pas faire d’économies sur la qualité. N’essayez pas d’économiser sur le matériel, un mauvais matériel pourrait compromettre le résultat final, procurez-vous un bon kit, ainsi vous contribuerez à éviter la formation de certains défauts typiques de cette technique de peinture:

Le kit de peinture à domicile le plus vendu et le plus commenté en ligne est le kit 9 pièces qui comprend : un rouleau à peindre avec réservoir professionnel et poignée extensible, un ensemble de pinceaux anti-goutte pour la maison/le bureau/le jardin. Voici les critiques et le prix:

Peinture au rouleau, les étapes

Pour commencer, il faut s’occuper de la zone qui encadre le mur. Les parties les plus délicates sont le haut et le bas. Pour les bords du mur, vous devez utiliser le pinceau, vous ne pouvez pas les atteindre avec le rouleau. Trempez ensuite le rouleau dans le seau contenant la peinture et commencez à environ 20 cm du point le plus bas, en roulant avec une certaine pression vers le haut. Ne pas aller jusqu’au sommet, mais s’arrêter à une dizaine de cm du plafond.

Rouler le rouleau de haut en bas rapidement, le travail à ce stade peut encore ne pas être précis et présenter quelques imperfections. Commencez à brosser les parties déjà peintes, avec une grande rapidité, avant que la peinture ne sèche, ceci pour éviter de voir les marques du rouleau. Vous ne pouvez donc même pas vous reposer un instant ! Vous devez continuer ainsi jusqu’à ce que tout le mur soit coloré.

Lorsque vous voulez peindre au rouleau, la règle de base est de ne pas s’arrêter et de faire une autre passe lorsque la précédente est encore fraîche, sur le mouillé ; ainsi, la prochaine passe doit être à peu près à moitié superposée à la précédente.

Il faut dire : ici, celui qui s’arrête est perdu ! Il faut continuer à passer le rouleau jusqu’à ce que l’ensemble du mur soit uniforme. Le rouleau doit s’approcher le plus près possible des coins, mais attention à ne pas toucher l’autre mur.

De cette façon, vous devriez obtenir un bon résultat. Avant de commencer à laver le rouleau, il faut enlever les grumeaux de peinture qui sont restés dessus. Le rouleau doit être lavé à l’eau et au détergent, afin que la peinture résiduelle soit bien enlevée.

L’os sera rincé plusieurs fois et sera complètement propre à la fin.  Vous avez réussi à peindre les murs de votre maison au rouleau !