Construction durable : quels matériaux de construction sont les plus respectueux du climat ?

Publié le : 04 août 20207 mins de lecture

Maison solide ou en bois ? Béton, brique ou autre pierre ? Le matériau à partir duquel une maison est construite a toujours des conséquences sur le climat et l’environnement. Comparer les différents éléments de construction d’un point de vue écologique est donc indispensable.

La fabrication d’un logement durable n’est pas une décision facile à prendre parce qu’elle coûte de l’argent et implique des dépenses d’énergie. D’une part, un projet de construction avec des matériaux durables demande beaucoup d’effort de votre part en tant que propriétaire, même si vous ne travaillez pas sur le chantier. D’autre part, les matériaux de fabrication utilisés demandent de l’effort pour leur production, leur stockage et leur transport vers le chantier. Pour cette raison, le matériau doit être durable et bien isolant afin de maintenir une température ambiante et assurer le confort dans la maison.

En outre, les matériaux  ne doivent pas rejeter de polluants dans l’environnement. En bref, les maisons doivent être écologiques et durables. Si tel est le cas au final, alors vos « dépenses énergétiques » personnelles pour la planification de la maison en valent la peine.  

Méthode de construction durable

On entend par méthode de construction, les murs extérieurs. Les murs sont en bois, en brique ou en béton. La construction avec des matériaux durables d’un immobilier comprend également d’autres éléments tels que le toit, les fenêtres, les portes et les revêtements de sol. Pour faciliter la comparaison, leur équilibre environnemental et climatique doit être considéré séparément.

Avant d’aborder les avantages et les inconvénients des différentes méthodes de fabrication, découvrez les critères les plus importants permettant d’évaluer la durabilité des matériaux.

Les principaux matériaux de construction

Bois

Le bois est une matière première renouvelable et probablement le plus ancien des éléments de fabrication. On distingue le bois massif et celui  mélangé avec de composants d’origine végétale, animale ou minérale et qui est ensuite planché des deux côtés. Cela comprend, par exemple, les méthodes de construction préfabriquées typiques telles que la fabrication à ossature ou à panneaux de bois. Pour les maisons modernes en bois massif, les planches ou les poutres ne sont plus simplement posées les unes sur les autres (comme dans les maisons en rondins traditionnelles), mais plusieurs couches de planches ou de placages sont collées ensemble.

 En tant que matériau de construction neutre en CO2, le bois est extrêmement respectueux du climat. Toutefois, cela ne s’applique que s’il ne provient de forêts gérées de manière durable et non de la surexploitation. Dans la maison préfabriquée en bois, la durabilité dépend également des autres matériaux utilisés, tels que l’isolation et le bardage. Les plus durables sont les fibres et autres composants à base de bois ainsi que les fibres végétales, par exemple le chanvre ou la laine de mouton.

Briques

En plus du bois, la maison en briques est la plus ancienne. Les briques classiques sont faites d’argile, de terreau ou de masses contenant de l’argile. Elles peuvent contenir des additifs tels que de la sciure ou des granulés de polystyrène, qui brûlent lors de la cuisson et réduisent le poids de la brique.

La production de briques nécessite beaucoup d’énergie. Cependant, elles marquent des points pour leur durabilité et leur bonne isolation thermique, surtout si elles ont une isolation intégrée.

Béton

Le béton est un mélange artificiel de ciment, de sable, de gravier et d’eau ainsi que de tout additif. L’« énergie grise » du béton dépend principalement de la proportion de ciment, qui a la plus forte teneur en énergie. Pour améliorer la capacité portante, le béton est souvent renforcé avec des poutres en acier.

Le béton peut être utilisé pour construire un logement attrayant. D’un point de vue environnemental et climatique, ce n’est toutefois pas le premier choix s’il doit être construit de manière durable.

Brique silico-calcaire

La brique silico-calcaire – à ne pas confondre avec le grès naturel – est une pierre de maçonnerie produite artificiellement. Le sable, la chaux brûlée et l’eau sont utilisés pour former des ébauches qui sont durcies sous pression de vapeur à une température de 200 ° C.

La brique silico-calcaire est par nature un élément de construction écologique avec de bonnes propriétés. Pour une construction économe en énergie, vous avez besoin d’une isolation supplémentaire en briques silico-calcaires. Par conséquent, en fin de compte, la durabilité dépend également du type d’isolation que vous utilisez.

Béton cellulaire

Le béton cellulaire, également appelé béton léger, est fabriqué à partir du sable, de la chaux, du ciment, de l’eau et de la poudre d’aluminium. Cette dernière provoque un gonflement important de la masse des ingrédients, qui se traduit par un grand nombre de petits pores. Cela donne à la pierre une faible densité et un faible poids. Elle se durcit à la vapeur et sous une pression élevée pouvant atteindre 200 °C.

Comme tous les blocs solides, le béton cellulaire entraîne des charges dans le bilan énergétique et écologique. Cependant, en tant que matériau léger, il présente de nombreux avantages et permet d’économiser de l’énergie.

Conclusion : le matériau  qui se démarque des autres dans le domaine de durabilité

Si ce n’est qu’une question d’équilibre climatique, nous devrions tous construire avec du bois. Cependant, le bois doit provenir d’une sylviculture durable et être produit localement. Une alternative tout aussi durable est la maison à ossature bois, si vous utilisez également des éléments naturels pour l’isolation et le bardage.

Même avec une bâtiment solide, vous pouvez améliorer la durabilité grâce à une isolation écologique. C’est encore mieux si le mur ne nécessite aucune isolation supplémentaire, par exemple grâce aux briques d’isolation thermique ou aux blocs de béton cellulaire.

Si vous construisez votre immobilier près d’une route très fréquentée et que l’isolation phonique est une priorité, les briques silico-calcaires de l’usine la plus proche peuvent également être une bonne solution.

Plan du site