Comment protéger un chantier pour garantir la sécurité de tous ?

protéger un chantier pour garantir la sécurité de tous

Publié le : 31 juillet 202010 mins de lecture

Un chantier de construction est un espace où les ouvriers, les matériels dangereux, les différents engins et véhicules se côtoient. De ce fait, des accidents peuvent se produire à tout moment. De même, les chantiers, puisqu’ils sont aussi un endroit où l’on entrepose des objets et outils très couteux durant les jours d’arrêt de travaux, peuvent être la cible d’un vol et de vandalisme. Ces actes indiscrets peuvent compromettre l’avancement des travaux et causer des conséquences non négligeables sur le budget de l’entreprise.  C’est pourquoi il convient de prendre quelques précautions afin de garantir le bon déroulement des travaux et minimiser le risque d’accident aux employés, aux propriétaires des lieux, mais aussi aux tiers.

Renforcer le système de protection d’un chantier : qui est le responsable ?

Certes, tout travailleur sur un chantier de construction doit respecter les règles de sécurité. Cependant, en tant que chef d’entreprise, vous êtes le premier responsable de protection d’un chantier et de toutes les personnes qui y mettent les pieds. Vous êtes ainsi tenu de veiller au respect des normes prévues à cet effet.  Ainsi, vous devez adopter au préalable une bonne gestion des risques et des protocoles de sécurité afin de protéger vos employés du danger. En effet, toutes les équipes doivent se munir correctement des équipements de protection individuelle (EPI) durant les travaux comme les gants, lunettes de protection, combinaison adaptée, casque, chaussures de sécurité, etc. Par ailleurs, il faut informer et former les ouvriers sur les différents risques liés à l’activité ainsi que sur les bonnes pratiques permettant de réduire les effets néfastes sur leur santé. Vous devez par exemple les former sur les positions à adopter lorsqu’ils soulèvent des matériaux lourds afin d’éviter les troubles musculo-squelettiques ou lorsqu’ils manipulent des engins dangereux pour ne pas causer les accidents. Afin d’optimiser la sécurité du chantier, prévoyez aussi des mesures de surveillance pour prévenir le vol. Ainsi, il faut délimiter le site en mettant en place une barrière Heras ou une clôture de chantier, installer des dispositifs d’alarme et détecteurs de mouvement, surveiller les alentours du bâtiment, contrôler les entrées et sorties, fournir des badges à chaque personnel en fonction de son poste, etc.

À consulter aussi : Les barrières de chantier Heras : avantages et inconvénients

L’intérêt d’utiliser des barrières de protection sur un chantier

Les barrières de protection dans un chantier ont pour principale fonction de délimiter et sécuriser les zones de travaux. Cependant, elles servent aussi à protéger les personnes qui n’ont pas connaissance de tous les risques et les dangers qui les attendent notamment les visiteurs, le fournisseur de matériaux et l’ingénieur qui peuvent parfois être accompagnés de membres de sa famille, etc.  En effet, l’idée d’installer une clôture de chantier est d’indiquer clairement les zones à risques afin de signaler les tiers du danger éventuel. Ainsi, l’accès direct au chantier, les ouvertures vers les balcons, les étages supérieurs, les trous dans le plancher ou dans le terrain doivent être clôturés ou barricadés. Les zones à risques qui doivent être signalées peuvent également être celles où on réalise des manœuvres avec des engins, le déplacement d’outils dangereux, etc. En outre, avant que le bâtiment ne soit achevé, des barrières physiques peuvent être installées pour empêcher l’accès au site sans autorisation, les fenêtres et les portes qui devraient servir de barrières sont souvent les derniers éléments à installer sur une construction immobilière. En effet, la grille de chantier est utilisée en guise de clôtures temporaires afin de sécuriser le chantier des intrusions non désirées comme la simple fréquentation clandestine par des groupes d’enfants durant les moments où les travailleurs sont absents.

Sécuriser les chantiers : que dit la loi ?

La sécurité du chantier est un élément important pour tous les professionnels du BTP, car c’est un paramètre indispensable pour protéger les employés ainsi que les usagers. D’autant plus que les bonnes conditions de travail en résultent fortement. Elle doit ainsi se baser sur la prévention des risques et doit passer en premier lieu par le respect des règlementations en vigueur. Au fait, cela diffère généralement selon la zone de chantier. Pour les travaux sur terrain privé, aucune règlementation particulière ne s’impose. Cependant, la responsabilité du maître de l’ouvrage ou le propriétaire du terrain sera retenu en cas d’accidents. Des précautions comme l’installation de barrière de chantier et de balisage sont ainsi conseillées. Si le chantier se trouve sur un territoire public, des règlementations strictes découlant de plusieurs arrêtés interministériels s’appliquent. Ainsi, si le chantier crée des changements temporaires sur la circulation des voitures ou des piétons, la règlementation oblige la mise en place de signalisations en fonction de la nature et la configuration de la voirie pour avertir les usagers du danger éventuel.  Qu’il s’agisse de barrières, de balisage, ou de panneau, de piquet ou encore de ruban de signalisation, ils doivent être en bon état et visibles pour garantir la sécurité de tous.

Où trouver des barrières de protection fiables pour chantier ?

Nombreux sont les spécialistes dans la fabrication et la distribution de barrière de chantier et qui sont accessibles sur le web. La plupart de ces professionnels proposent des ventes et locations de produit prêt à l’emploi, mais ils sont aussi disponibles pour réaliser des barrières personnalisées en fonction de l’envergure du chantier et les besoins de leur clientèle, afin de s’adapter à la perfection à leurs projets. Cependant, il est nécessaire de s’enquérir des réalisations et expériences précédentes du professionnel grâce à son portfolio afin de garantir la fiabilité de ses produits. ID-acer est un exemple de spécialiste qui a déjà fait ses preuves dans ce domaine. Fort d’une expérience approfondie, il fabrique et fournit des barrières de différents modèles (grillagées, mixtes, pleines ou opaques), de bonnes qualités, robustes et conformes aux normes en vigueur. ID-acier est aussi apte à proposer les meilleures solutions répondant à tous les besoins spécifiques des entreprises. À part les barrières de chantier, il propose également une gamme de produits adaptée à la sécurisation des événements, à la délimitation d’une manifestation, des palissades, des portails, barrière Heras, des barrières de polices, etc.

Comment choisir les barrières de protection pour chantier ?

Le principal avantage d’une barrière de sécurité demeure sur sa facilité d’installation et d’utilisation, car il ne vous faut que quelque temps pour l’instaurer. Sa mobilité et sa flexibilité permettent de l’agencer simplement et de l’adapter à toute forme et taille de la zone à clôturer, grâce à un système d’accrochage qui permet en outre une attache solide entre les barrières. Cependant, la législation exige que les barrières de sécurisation et délimitation d’un chantier doivent être en bon état. Ainsi concernant les matériaux de conception, ceux conçus en acier galvanisé sont à privilégier pour un chantier à longue durée. Mais pour des travaux à courte durée, les types en polyéthylène ou en PVC peuvent faire l’affaire. En effet, la clôture ou la grille de chantier doit être suffisamment rigide et stable pour résister aux chocs et usures et être en mesure de dissuader les voleurs tentant de pénétrer par effraction. L’installation doit être aussi bien alignée et disposée en continu sans aucune ouverture à l’exception des portails d’entrées et de sorties. De même pour remplir son rôle de signalisation aux dangers, elle doit également être visible. Optez donc pour les modèles équipés de bandeaux rétro-réfléchissants pour une visibilité sans faille aux piétons et aux automobilistes durant la nuit.

Plan du site