5 conseils pour réussir la rénovation de sa salle de bain

salle de bain

Publié le : 20 août 20216 mins de lecture

Si vous êtes à la recherche d’un moyen efficace pour rénover correctement votre salle de bain, les idées suivantes peuvent vous aider.

1. Définir l’objectif de la rénovation

Les travaux de rénovation doivent commencer par la définition de l’objectif. Vous pouvez soit rénover entièrement votre salle de bain, soit la rafraîchir pour lui donner un coup de jeune. La première option demande souvent de gros ouvrages et est onéreuse. Cependant, elle est indispensable si votre salle de bain est hors d’usage. La seconde est plus simple et plus abordable. Vous pouvez uniquement effectuer quelques opérations simples, comme repeindre les murs, changer les vasques ou renouveler les meubles et la décoration. Vous ne savez pas quelle décision prendre ? Vous pouvez demander l’avis d’un expert. Vous pouvez aussi lui confier vos travaux. Il vous aide à définir si votre salle de bain a besoin d’être entièrement rénovée ou si un simple rafraîchissement suffit. Vous pouvez trouver un artisan en menant quelques recherches en ligne.

2. Établir un plan de travail

Dès que vous aurez fini de déterminer l’objectif de vos travaux, vous devez mettre au point un plan de travail. Il constitue le fil conducteur qui vous permet de garantir la qualité de votre travail. Pour cela, vous devez vous poser quelques questions. Avez-vous besoin de nouvelles fenêtres, de nouvelles prises et interrupteurs, de nouveaux équipements pour l’eau chaude ? comptez-vous changer votre carrelage et le revêtement des murs ? Il existe 6 étapes de base de rénovation de salle de bain. En général, les travaux commencent par l’installation des dispositifs de plomberie comme les points d’eau et les conduits d’évacuation. Ils se poursuivent avec la mise en place des dispositifs électriques. L’étape suivante est la pose et le raccordement au système d’évacuation de la douche et de la baignoire. Une fois ces équipements en place, il faut passer à la rénovation des revêtements du sol et des murs. La pose des meubles et la décoration terminent l’opération.

3. Tenir compte de l’aménagement

L’aménagement fait partie des points à ne pas négliger lors de la rénovation de la salle de bain. Cela permet de gagner de l’espace et d’assurer l’esthétisme de la pièce. Vous devez y faire attention, notamment si vous souhaitez y ajouter des meubles. Il existe quelques règles à suivre pour parfaire votre travail. Conformément à la norme, l’espace minimal qui sépare chaque équipement sanitaire des autres doit mesurer 60 cm. Si vous souhaitez gagner en confort, respecter cette mesure pour l’installation des toilettes et du lavabo. Autour des ouvertures, il faut laisser un espace de 20 cm, au minimum. Votre salle de bain est équipée d’une fenêtre ? Pour améliorer l’éclairage, adossez la vasque au mur en formant un angle de 90 °. Assurez-vous d’éloigner l’entrée de la douche à celle de la pièce. Installez le sèche-serviette à proximité de la douche ou de la baignoire. Vous confiez vos travaux à un professionnel ? Les artisans connaissent les règles de l’aménagement d’une salle de bain. Vous pouvez lui faire confiance.

4. Penser à l’économie d’énergie et d’eau

Vous pouvez profiter de vos travaux de rénovation pour améliorer la performance énergétique de votre salle de bain. Pour cela, il existe des moyens plus ou moins abordables. Par exemple, vous pouvez l’équiper d’un mitigeur thermostatique. Il vous permet de réduire votre consommation énergétique de 30 %. Ensuite, vous remplacez les lampes à néon par des LED. Si votre budget est suffisant, vous pouvez passer au remplacement de WC. Le modèle équipé d’un lavabo intégré est particulièrement économique. Il utilise l’eau du lavabo pour fonctionner et il est peu encombrant. Si cette solution ne vous convient pas, insérez une éco-plaquette à l’intérieur du réservoir de la chasse d’eau. Dans cette même optique, équipez votre robinet d’un mousseur et à la place d’un pommeau de douche ordinaire, utilisez une douchette. Le premier diminue la consommation d’eau de 50 % lors du lavage des mains. Le second, quant à lui, la fait baisser de 60 % au moment du bain.

5. Refaire le système de ventilation

La salle de bain est l’un des endroits les plus humides de la maison et il est important de faire attention à sa ventilation. L’humidité accélère la détérioration des joints, des murs, de la peinture, des meubles et de la menuiserie. Pour cela, vous avez le choix entre trois systèmes de ventilation : naturel, mécanique globale ou mécanique ponctuelle. En ce qui concerne la première option, elle consiste à poser des fenêtres avec des grilles d’aération dans la salle de bain. Il faut aussi prendre l’habitude d’aérer la pièce après chaque douche ou chaque bain. Cela permet de faire des économies d’énergie. La seconde est connue par la dénomination « Ventilation Mécanique Contrôlée » ou VMC. Elle peut être à double ou à simple flux. Elle répond aux exigences de la RT 2012 et est obligatoire pour les nouvelles constructions. Cependant, elle est onéreuse et exige des travaux importants. La ventilation ponctuelle, quant à elle, a pour but de l’équiper d’un extracteur d’air. Ce dispositif s’active dès que vous allumez la lumière.

Plan du site