Comment diminuer sa consommation énergétique et obtenir un meilleur rendement ?

isolation intérieure

Les maisons écologiques sont construites dans le respect total de la norme thermique RT 2012. En raison de cela, ces types de maisons ont un système de chauffage performant et sont économes en énergie. Pour optimiser les performances énergétiques de sa maison, l’isolation thermique est l’une des étapes importantes à ne pas négliger. Détails.

Miser sur l’isolation des combles et du sol

Les combles entraînent jusqu’à 30% de pertes thermiques dans une maison. Pour la prévention des pertes thermiques, il faut hâter les travaux relatifs à l’isolation des combles. La pose d’isolants est généralement à la charge d’un professionnel confirmé dans le domaine. Pour l’isolation de combles habitables, il est judicieux d’utiliser des isolants naturels et performants comme le rouleau de laine de roche, le rouleau de laine de coton, le rouleau de laine de chanvre, le panneau isolant de fibre de verre, la plaque isolante de laine de bois… Les professionnels utilisent généralement la technique de soufflage de flocon de laine de verre. Toujours pour isoler un bâtiment ou une maison, cette fois-ci au niveau du sol, l’expert utilise de la chape isolante, de la mousse en polyuréthane ou du panneau en polystyrène expansé. En tout cas, il apprécie la nature du plancher, les matériaux employés pour son élaboration ainsi que l’ampleur des ponts thermiques à supprimer avant de décider quels sont les isolants adéquats.

Isolation des murs

L’isolation des murs assure une diminution jusqu’à 25% des déperditions thermiques dans la maison. Pour optimiser les performances énergétiques de sa maison, il est possible de recourir à une isolation intérieure des murs. Cette méthode d’isolation requiert l’usage d’isolants dont du polystyrène, des panneaux de liège, des panneaux de laine de roche, des panneaux de laine de bois… Le professionnel est à l’aise quand il est question d’isoler les murs par l’intérieur. Par contre, il doit choisir les bons matériaux et la bonne technique de pose pour ne pas réduire l’espace dans les pièces à vivre. Quant à l’isolation par l’extérieur, l’expert se sert de polyuréthane, de plumes de canards, de fibre de bois… En même temps, il est tenu à veiller à l’esthétique de l’apparence extérieure de la maison.

Isolation thermique des menuiseries extérieures

L’isolation des portes et fenêtres relève d’une nécessité quand il est question d’améliorer les performances énergétiques d’une habitation. Isoler un bâtiment, c’est veiller à ce que les menuiseries extérieures soient respectueuses des normes thermiques en vigueur. Pour ce faire, le professionnel de l’isolation examine l’état des portes et fenêtres. Cela lui permet de dire s’il faut remplacer les menuiseries existantes ou si l’application de joints et de mousses expansives est suffisante pour optimiser leur qualité et leur robustesse. Une fois cela fait, l’expert procède à l’installation d’un double vitrage pour les fenêtres, assurant ainsi une bonne isolation thermique et phonique. En ce qui concerne les portes, le professionnel mise sur des modèles en bois ou en PVC haut de gamme. Il suffit alors d’éliminer les ponts thermiques pour que les portes garantissent une isolation thermique optimale, une bonne économie d’énergie et le confort dans la maison.